ISO 14001 : Mise en œuvre et fonctionnement

ISO 14001

Obtenir la certificat ISO 14001, implique la concrétisation de la politique environnementale. Ceci s’effectue via la planification de la mise en œuvre de la démarche ISO.

ISO 14001 : Préliminaires

Suite à la planification de la démarche ISO 14001, la direction a pour rôle de définir les responsabilités du personnel concerné, préparer les ressources et les moyens nécessaires pour établir une telle démarche. D’autre part, l’organisme a pour rôle de former les salariés qui ont pour tâche d’impacter l’environnement d’une façon significative. En effet, ces personnes doivent saisir l’importance de l’amélioration de leurs compétences et l’impact de leurs performances sur l’environnement. En outre, il est essentiel de leur sensibiliser par rapport au rôle de la conformité de leur politique aux consignes du système de management environnemental. En somme, l’organisme doit sensibiliser le personnel concerné afin d’assurer une politique management environnemental réussie. Par la suite, il est indispensable de créer une communication interne harmonieuse entre les différentes parties intéressées. Autrement, il faut traiter les demandes et les plaintes des différentes parties externes concernées par la politique environnementale. La dernière étape est de créer un planning qui consiste en un document résumant le système de management environnemental : objectifs, cible, les références des documents intéressants, les procédures à adopter pour gérer les aspects environnementaux significatifs.

Concrétisation de la démarche ISO 14001

L’organisme doit s’assurer de la fiabilité des documents obtenus. Faute de mise à jour, les documents doivent être révisés, datés, lisibles et adéquat avec le programme définis. Par la suite, les experts dans la matière ont pour tâche d’identifier les opérations qui sont en adéquation avec leur stratégie environnementale. Documenter les étapes à suivre et les communiquer aux parties internes et externes concernées par la certification environnementale afin de réaliser une maîtrise opérationnelle de la stratégie. La dernière phase est de prévoir les accidents et les situations d’urgences qui peuvent impacter négativement l’environnement. Ceci a pour objet de réduire l’impact de ces urgences, de faire face aux situations négatives et de préparer des procédures afin de remédier les soucis qui se rapportent aux aspects environnementaux. Suite à la mise en œuvre de ce plan, l’organisme doit mettre à jour cette procédure afin de prévenir aux situations potentielles et effectuer un test en cas de besoin.